Faire connaissance avec notre directeur technique Bosko Kovacevic

Le prochain cycle de notre campagne Inside Stories vient de commencer. Notre invité le plus récent était notre directeur de la technologie Bosko avec qui nous nous sommes assis et avons parlé de son voyage de la Nouvelle-Zélande à Berlin.

(16 juillet 2019)

Salut Bosko, peux-tu te présenter et ce que tu fais chez Kapilendo?

En tant que CTO je suis responsable de tout ce qui concerne linformatique chez Kapilendo, ce qui signifie sassurer que notre équipe de développement a une vision unifiée de la façon dont nos applications sont architecturées, des outils utilisés pour les écrire, et être disponible pour des conseils techniques aux équipes de développement et daffaires. Jai 35 ans et jai commencé ma carrière en 2005. Depuis, jai eu la chance de travailler en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande et en Allemagne, en apprenant différentes technologies et techniques en cours de route.

Que signifie être CTO et y a-t-il une journée «normale» à votre poste?

Je crois que le rôle de CTO est fortement défini par la taille de léquipe. Chez Kapilendo, notre équipe de développement se compose de 4 à 6 développeurs à tout moment, ce qui signifie que je suis toujours capable de passer la plupart de mon temps à faire du travail de développement avec léquipe. Si la taille de notre équipe augmentait considérablement, le temps consacré aux conseils et à la préparation générale des travaux à venir lemporterait sur le temps de codage. Personnellement, je préfère être impliqué dans le codage autant que possible car cela facilite la prise de décisions éclairées qui affectent en fin de compte tous les développeurs au quotidien.

Une journée normale commencerait par une très courte réunion déquipe appelée «Stand-up», où chaque développeur informe brièvement les autres sur ce quils ont été ou nont pas pu réaliser la veille, ce quils prévoient de sattaquer aujourdhui et sils sont bloqués par quoi que ce soit. Cela aide tout le monde à rester sur la même longueur donde en ce qui concerne le chemin parcouru dans notre « sprint » actuel – un plan de deux semaines sur les fonctionnalités à développer.

Ensuite, cest directement au  » sprint board », dans notre cas un tableau numérique avec des« post-its »décrivant les tâches à accomplir. Les développeurs saisiront une tâche et se mettront au travail. La tâche peut aller de la correction de bugs, à lintroduction de nouvelles fonctionnalités entières dans le système ou à la configuration des serveurs qui hébergent nos applications dans le cloud.

Venir du «paradis» de la Nouvelle-Zélande à Berlin pourrait faire les gens ont du mal à comprendre. Pourquoi avez-vous choisi de franchir cette étape?

Je vivais et travaillais dans la ville venteuse de Wellington depuis 5 ans et javais prévu un voyage dun an en Europe pour découvrir ce que serait la vie en Europe. Jétais indécis entre lAllemagne et les Pays-Bas, légèrement penché vers les Pays-Bas puisque le cours dAllemand A1 était complet, A1 Néerlandais ne létait pas. Deux semaines après le début des cours, jai rencontré une merveilleuse dame allemande un soir en ville. Peu de temps après, les cours de néerlandais se sont arrêtés, remplacés par des cours particuliers dallemand privés et gratuits de ladite dame, et le déménagement en Allemagne un an plus tard. Six ans plus tard, nous nous trouvons dans la ville animée de Berlin, mariée, parlant lallemand, avec mon néerlandais toujours inexistant.

Quel a été le projet le plus difficile que vous ayez accompli jusquà présent à Kapilendo?

Notre portefeuille e-Depot et mécanisme démission dactifs pour la blockchain. Ce nétait pas tant un défi en ce sens que le processus est très compliqué ou que le code à écrire était complexe, mais les défis découlaient de la nature publique et immuable de la blockchain. Une fois que quelque chose est publié dans la blockchain, il ny a aucun moyen de le supprimer, de corriger les bogues, dappeler quelquun dans un centre daide pour vous aider à le corriger, etc. il est simplement là et ne peut pas être changé pour toujours. De même, si la graine de compte (la clé secrète unique qui définit un compte blockchain) est perdue, il ny a pas de retour en arrière et tous les actifs du compte sont perdus à jamais, visibles de tous mais intouchables, quelque chose comme un coffre-fort transparent dans un banque en verre incassable et la clé a été perdue à jamais. Tout cela signifiait que je devais être certain que ce que notre équipe avait développé était sûr, sans bug et éliminait le risque de perdre la graine. Tout en rendant lexpérience utilisateur agréable et facile à comprendre.

Lorsquil sagit de développer de nouveaux produits, lUX devient une partie cruciale du processus. Les gens veulent des parcours utilisateurs faciles à utiliser et fluides. Comment vous assurez-vous que cela se produit?

Cohérence. Dans mon esprit, la cohérence est primordiale pour avoir un bon UX. Ce n’est pas quelque chose dont l’utilisateur sera conscient, mais en gardant les composants cohérents avec la conception souhaitée, l’utilisateur aura l’impression d’utiliser un produit de haute qualité.Cela se résume à de petits détails, comme navoir que deux couleurs utilisées sur le site Web pour les boutons ou sassurer que tous les titres utilisent le même style et la même taille de police.

Les pages que nous développons passent par plusieurs étapes avant ils viennent à léquipe de développement comme une exigence bien définie. Cela commence par une exigence commerciale; il est affiné au sein de léquipe commerciale à travers des discussions jusquà la création dune maquette préliminaire. Il est ensuite confié à notre designer, qui produit une image ou un pdf qui montre la version pixel parfaite de la nouvelle page. Nous commençons la mise en œuvre de la page, en veillant à suivre la conception et en examinant constamment comment nous pouvons diviser les parties / sections réutilisables en composants individuels. Les composants sont coiffés une fois et réutilisés partout. Tout cela se traduit par la capacité dapporter des modifications rapidement (changer un composant – reflété partout), une excellente cohérence et une expérience utilisateur propre.

En plus de travailler avec la meilleure équipe de développement au monde – quelle est la meilleure partie de votre travail?

La liberté dutiliser les meilleures et les dernières technologies sans avoir à passer par des approbations majeures à travers de nombreuses couches de gestion. Chez Kapilendo, nous avons une hiérarchie très plate, donc quand lun des développeurs a de bonnes idées sur une technologie que nous pourrions utiliser, il est libre de les présenter au reste de léquipe. Nous facilitons également constamment nos vies en résolvant les problèmes qui nous causent des maux de tête dans notre travail de développement. Cela signifie que nous avons une dette technique très faible (des problèmes internes dans notre base de code qui nous causent des problèmes mais nont pas nécessairement une valeur commerciale qui justifierait leur résolution).

En dehors de Kapilendo, quest-ce que vous aimez à faire pendant votre temps libre?

Jai des amis et de la famille dans dautres régions dEurope que jaime visiter régulièrement, alors je passe de nombreux week-ends à Londres ou à Amsterdam, ou peut-être je vais dans une nouvelle ville pour un peu dexploration. Je joue aussi de la guitare à la maison avec ma femme et nous adorons sortir dîner dans lun des milliers dexcellents restaurants que nous avons à Berlin. Même si jai été paresseux / trop occupé cette année, je joue et jaime aussi regarder le cricket.

Pensez-vous retourner en Nouvelle-Zélande à un moment donné?

Oui, même si je ne pense pas que je minstallerais jamais vraiment nulle part. Il y a tellement dendroits merveilleux dans ce monde, les visiter en vacances est génial, mais y vivre et apprendre à connaître la culture, les gens, la langue et explorer ses merveilles est une expérience complètement différente. La plupart des membres de ma famille vivent en Nouvelle-Zélande et, à un moment donné, jaimerais pouvoir les avoir à proximité, au moins pendant un certain temps.

Et le dernier mais non le moindre. Quelle est pour vous la tendance technologique la plus impressionnante du moment?

Bien quelle ne soit pas strictement liée au développement logiciel, je dirais la mobilité électrique. Nous sommes confrontés à des problèmes insensés avec notre atmosphère et continuer à brûler une ressource limitée pour aller dun endroit à un autre nest pas génial. Dans de nombreuses villes européennes, nous avons des métros alimentés par des énergies renouvelables, des voitures électriques, des scooters électriques et des vélos, et jaimerais bientôt voir les bus électriques. Il y a quelques semaines, je suis tombé sur un défilé de mobilité électrique en rentrant chez moi. La police avait bloqué la route des voitures traditionnelles pour laisser passer le défilé, et jai eu droit à un aperçu de lavenir. Le défilé était dirigé par ce qui ressemblait à 200 scooters électriques, suivis de plus de 300 voitures électriques. La route (normalement très fréquentée et bruyante) est devenue presque silencieuse et il y avait une différence tangible. Un plus grand nombre de constructeurs automobiles qui commencent à produire des véhicules électriques entraînera davantage de travaux de développement de logiciels, non seulement pour les véhicules autonomes, mais aussi pour les unités de divertissement et dinnombrables autres applications connexes.

À propos de lintervieweur

Carlos Link-Arad est un développeur principal de notre entreprise et est titulaire dun baccalauréat en économie et physique de lUniversité Goethe de Francfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *